4 écueils à éviter quand on décore soi-même son intérieur

Vous venez d’emménager dans votre nouvel appartement ? Vous êtes fier de votre home sweet home ! Enfin quelques mètres carré supplémentaires, acquis difficilement. Vous avez repeint les murs, acheter les quelques meubles qui vous manquaient. Vous avez même acheté des petits coussins pour mettre sur le canapé. Mais vous n’avez rien oublié ?

Petite check-list des choses qu’on oublie plus ou moins volontairement et qu’on laisse pour plus tard.

 

1. Ne pas habiller ses fenêtres

Excuse souvent utilisée : on n’a pas de perceuse pour fixer une barre à rideau. On est locataire et on ne peut pas faire de trou dans le mur, dixit le bail.

Il y a aujourd’hui des bricoleurs, des hommes à tout faire qu’on peut « louer » ou du moins leurs services. Parfois, la pose est proposée en magasin de bricolage.

Seul(e), on pose de simples voilages avec un système de barre toute fine et toute légère qui se clipse sur les montants de la fenêtre (sans clou, ni vis, sans perçage). Attention, ce type de barre n’est pas adapté au poids des rideaux. Il existe aussi des stores qui se clipsent directement sur les fenêtres sans les abîmer.

Habiller ses fenêtres est important pour s’isoler du vis-à-vis. Mais sans eux, on garde l’impression d’une décoration pas terminée. Une fenêtre nue, c’est comme une lampe sans abat-jour. La nudité n’est pas toujours belle à voir.

Salle_à_manger_repas_voilage_lumiere_home_staging

2. Ne pas mettre de luminaire au plafond

Excuse courante : « je ne connais rien en électricité ». « Je ne veux pas y mettre les doigts ». « Je m’en occuperai plus tard »

Lorsqu’on quitte son logement, il est rare qu’on laisse les lustres ou les suspensions. Parce que souvent on a passé du temps à les trouver, on s’y est attaché. Et puis on se dit qu’on pourra toujours les réutiliser dans son nouveau logement. Résultat : vous vous retrouvez dans un logement avec les ampoules qui se baladent au bout d’un fil. Ce n’est pas très glamour. Et ça renvoie une image de « pas terminé », « en travaux ».

intrieur brut contemporain

3. Ne rien accrocher aux murs

Bonne raison : « pas pensé ». « Je ne veux pas abîmer les murs ».

Laissez les murs vides donne une impression de froideur à votre décoration intérieure. Un mur avec un papier peint peut rester vide car le papier peint fera son effet. Par contre,  un mur peint doit recevoir un cadre, une affiche, un sticker, une étagère.

composition-murale-cadre-tableau

4. Oublier les plantes, les fleurs

Excuse invoquée : ça coûte cher ou je n’ai pas la main verte.

Si vous achetez des fleurs coupées, ça peut revenir cher. Mais vous pouvez acheter une simple plante d’intérieur. Si vous pensez ne pas avoir la main verte, demandez à votre fleuriste une plante qui ne nécessite pas un entretien et un arrosage régulier.

Ça apporte de la vie à votre intérieur. Certaines plantes sont même qualifiées de plantes dépolluantes car elles purifient l’air intérieur. Ne vous privez pas d’amener un peu de nature dans votre intérieur. Ce sera comme une bouffée d’oxygène.

plante-interieur-decoration

 

Nous laissons tous des choses à faire pour plus tard. Car ce n’est pas prioritaire. Car on n’a pas encore trouvé le modèle tant recherché. Par manque de temps.

On a tous de bonnes raisons de laisser ces petites choses de côté. Mais dites-vous que c’est la première chose que l’on voit en entrant. On voit toujours ce qui manque de prime abord, avant de voir ce qui est bien là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Aller à la barre d’outils